23 janvier 2018 0 Commentaire

Guignes: CCBRC- Ambition-Solidarité- Voeux 2018

20180122_190908

20180122_194756 20180122_194822

Une nouvelle intercommunalité prête à l’action.

Si on devait qualifier cette cérémonie des vœux de Christian Poteau pour la CC Brie des Rivières et châteaux ce lundi à Guignes, on dirait, union forcée, imposée, mais aussi ambition, et solidarité.

« Notre nouvelle communauté comprend 52 conseillers, 70 agents,31 communes et environ 40.000 habitants ».

Jean Louis Thièriot 1er Vice-président du Conseil départementale a bien précisé sans langue de bois cette configuration, évoquant les paroles de St Louis sur le mariage contraint qui peut être heureux, en apportant l’assurance du soutien du département pour les projets qui seront développés dès 2018.

Daisy Luczak, 3éme vice-présidente, milite pour avancer et demande de prendre conscience des richesses de notre nouveau territoire intercommunautaire. Elle assure les élus de son soutien au niveau du département pour aider au développement de ce potentiel, envié par d’autres.

Christian Poteau, dans son message, a détaillé les compétences et objectifs 2018 pour chaque vecteur géré par les vice-présidents. « 2018, nous passons à l’action pour la nouvelle année et les suivantes »

« 2017 a été l’année de la gestion et création à partir d’éléments venus des anciennes communautés de villages. Une réorganisation laborieuse pour maintenir les services acquits et mutualiser le plus possible ceux-ci »

Un séminaire est programmé le 13 février pour tous les projets en cours.

Parmi les orientations qui seront engagées dès maintenant on en reprend quelques-unes ci-dessous :

Mise en place d’un plan pluriannuel d’investissement eau et assainissement.

Mise en place de GEMAPI inondations.

ZAC de Fouju en développement avec l’arrivée de Nestlé (250 emplois)

Mutualisation des matériels et groupements d’achats.

Contrat de territoire pour la lecture, bibliothéque et culture itinérante.

La petite enfance et les Centres d’accueil sont aussi dans les objectifs pour en assurer l’accès à tous. Sur ce point, il y a de l’accueil à gérer pour des enfants extérieures à la CCBRC notamment des communes qui partageaient ces services dans l’ancienne organisation.

Assistantes maternelles, aujourd hui, elles sont 110 sur le Relais de Coubert, 270 au total pour la communauté. La globalisation est nécessaire au niveau interco.

Plan climat et énergies renouvelables, réduction des gaz et effets de serre, en note.

Transports, une étude va se faire pour recenser les pratiques actuelles, les besoins par rapport aux emplois et services, pour finir par la prise de bonnes décisions.

Internet. Le plan mise en place de la fibre se poursuivra comme prévu de 2018 à 2025.

Concernant notre maire Gilles Groslevin, Vice-président en charge de l’aménagement de l’espace et gens du voyage, la tâche n’est pas simple. Il faut arriver à mettre en place en 2018 l’aire d’accueil de Guignes pour les gens du voyage, projet accepté par la mairie de Guignes. Une subvention de l’Etat est annoncée pour environ 656.000€ si on a bien compris, qui peut être perdue ! Hors cette espace serait pollué, donc du traitement à faire ! Cette question est donc bien une mission difficile à conduire. Mettre aussi en place les moyens de garder cet espace comme accueil et non en endroit sédentaire de fait.

Autres sujets : L’aide à domicile avec 15 salariés, les épiceries sociales dont celle de Coubert réouverte le 1 décembre dernier, le portage des repas à domicile, sont des préoccupations en cours.

Avant de présenter ses vœux, le président a donc bien indiqué que du travail attend tout le monde et il « compte sur tous les élus pour aller vers cette ambition de réussite dans la solidarité ».

Une communauté nouvelle construite sans l’enthousiasme des élus locaux mais qui peut compter sur ses responsables, espérant que le temps de travailler sera donné sans nouveau bouleversement territorial.

Pour la préfecture, M De Maistre a bien noté les observations liées à cette réforme et se réjouit pour la volonté affichée de construire l’avenir et d’aller au succès.

Le buffet dînatoire a été proposé, mais surtout, les échanges entre tous, pour clôturer cette cérémonie basée sur la motivation de réussite, étaient très utiles.

Editeur Michel Devot  ( si des mises au point sont nécessaires ou précisions, faites les par les commentaires, merci)

 

 

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus