07 avril 2018 ~ 0 Commentaire

Solers/D471 Vers Melun, un dépotoir à ciel ouvert !

20180407_175737 20180407_180005

Des ordures,des ordures,et des ordures sur nos routes !

On nous parle souvent dans les médias des dépôts sauvages d’ordures dont la nature montre que l’origine est souvent artisanale ou liée à des chantiers.

Les artisans qui ont pignon sur rue et qui facturent correctement sont généralement des gens sérieux. En fait il doit s’agir de ceux qui travaillent sous la table comme on dit. Trop pressés d’être les plus compétitifs, on ne recule devant rien, les contribuables paieront, enfin quand le nettoyage par les services est fait. Vu la durée où on observe ces déchets à ces endroits, ce n’est pas souvent ramassé, sauf erreur!

Le dépôt favorise les dépôts dont l’accumulation !

A ceux-ci s’ajoutent les petits bricoleurs et tous ceux qui ne respectent pas la nature par facilité et économie de déchetterie. Se respectent ils eux-mêmes ?

Si on ajoute les automobilistes qui jettent par leurs vitres, les bouteilles de boissons multiples et emballages de tous genre, on mesure l’état de nos routes.

La D471 entre Aubigny et Rubelles devient progressivement une décharge très désagréable aux regards mais aussi pour l’environnement. (Images de ce jour).

L’A86 en allant du côté de Bonneuil et Créteil est devenue très sale aussi.

Nous avons un ministère de l’écologie très soucieux de la pollution du gasoil mais moins de ces dépôts sauvages, du moins on n’entend pas ce sujet développé. Il est vrai que prendre des mesures contre les carburants est moins couteux et cela rapporte, pas le traitement de ces ordures, qui lui, revient cher ! Certes, il y en a toujours eu, mais reconnaissons que maintenant, c’est vraiment trop ! Il y a en fait urgence à traiter ce grave problème.

Ces dépôts sauvages constitués souvent de produits liés à des travaux, polluent les ruisseaux par temps de pluie, et se répandent dans les champs par le vent ! Pas vraiment bio les cultures qui reçoivent cela !!

Sans doute, il faut aux dirigeants responsables, un déploiement plus efficace en surveillance et nettoyage, des sanctions très lourdes aux contrevenants pris ou retrouvés, car ils laissent des traces normalement. Sans doute que le traitement des déchets autres que ménagers nécessite une nouvelle approche et une politique plus offensive à redéfinir, car le système actuel ne semble pas convenir.

Michel Devot

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus