16 août 2018 ~ 0 Commentaire

Solers/ Nuisances nocturnes !

city stade

Des habitants qui ne peuvent dormir tranquilles

Ces derniers jours, des personnes riveraines du City stade, rue du 8 mai 1945, se sont plaintes de nuisances difficilement supportables à des heures très tardives, soit au-delà de 21 h (Bruits, cris et autres), par un message mail adressé aux responsables des associations et élus. Dans celui-ci, ils menacent de porter plainte contre le maire pour défaut de police. Ils envisagent aussi de déposer une plainte en gendarmerie.

Cette situation est très désagréable pour les habitants qui subissent cela et nous les comprenons bien. !

De quoi s’agit-il ? Ce ne sont pas les Jeunes qui sont en cause mais un groupe de jeunes, dont certains d’ailleurs ne doivent pas être habitants de Solers.

Cela se produit qu’en belle saison quand il fait beau, et cette année, il fait beau quasiment tous les jours. Ils se regroupent à des endroits qu’ils choisissent eux même.

La municipalité a réglementé l’utilisation du City Stade par l’arrêté n° 11/2018 qui précise les horaires autorisés soit de Octobre à Février de 10h à 18H et de Mars à Septembre de 10H à 21H.

Les vidéos sont incontestablement enregistrées en dehors de ces horaires, soit plus tardivement. Selon toute vraisemblance, ils sont externes au City stade, et s’ils y pénètrent, ils sont en délit de non-respect des règles fixées par la mairie.

Ces riverains sont fondés à déposer une plainte en gendarmerie pour tapage nocturne, comme il est d’usage en ce cas.

Pour ce qui est de la plainte contre le maire, pour dire la municipalité, c’est très certainement sans avenir, car le maire fait souvent appel à la gendarmerie, mais ceux-ci, très occupés, à la surveillance routière à Coubert et ailleurs, ne se déplacent pas toujours. Pour qu’ils interviennent, il faut que des plaintes soient déposées soit par internet ou à la brigade.

Ce phénomène n’est pas nouveau à Solers, car près des écoles, cela a existé il y a quelques temps.

Les habitants autour du Clos Fatinant se souviennent des années sous les municipalités précédentes concernant la situation qui existait au terrain. Tous les équipements ont été cassés, barbecue brûlé, table Ping Pong abimée, bouteilles d’alcool genre vodka cassées au sol dangereuses surtout pour les tessons, motocross, (petit commerce !!).

Ce terrain était entretenu que très rarement, souvent en herbes très hautes et sans destination autre qu’un terrain vague.

Nous n’avons jamais obtenu un quelconque arrêté des élus de cette époque pour pouvoir appuyer nos plaintes en gendarmerie. Seuls quelques obstacles pour bloquer les entrées aux véhicules à moteurs ont été posés. Mais sans grande efficacité. Les voisins sont souvent intervenus tardivement aussi.

Le Clos Fatinant a trouvé une nouvelle vie plus raisonnable depuis sa transformation en arborétum et avec un entretien très suivi. 

Il existe dans toutes les communes des situations semblables à un moment ou à un autre. Ces petits groupes de jeunes désœuvrés et non les jeunes en général, se réunissent où ils peuvent et passent d’un quartier à un autre, selon les possibilités.

Ce sont des victimes de l éducation depuis les années 80. L’instruction civique et la notion de respect n’existaient plus. L’abandon des parents qui d’ailleurs ne sont plus obéis non plus, ou laissant aux autres leurs propres responsabilités.

Ces quelques jeunes d’ici et d’ailleurs, peu nombreux mais à haut pouvoir nuisant, seront eux-mêmes victimes de leurs comportements ne serait-ce que un jour sur leurs santés. L’abus d’alcool fort fréquent fait des dégâts pour l’avenir, même si on se croit invulnérable, un défaut de jeunesse que nous avons tous connu. !

La municipalité de maintenant ou celle de demain pourront toujours faire des arrêtés. Si ces municipalités ne trouvent pas sur plusieurs communes le moyen d’organiser une petite police municipale ou localement avoir recours à ce que l’on appelé un garde champêtre, ou agent local. Les moyens mis en place ne seront toujours pas respectés de certains si jamais ils ne se trouvent sanctionnés. On comprend la volonté d’appeler aux règles, cela ne suffit plus pour maintenant où l’avenir.

 Michel Devot

  

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus