Vos informations locales

14 février 2018 0 Commentaire

Coubert/ Les Séniors : sécurité et prévention.

100_1579 100_1582

Gendarmerie et sécurité des Séniors

Ils sont venus très nombreux, la salle de l’ancienne gare était comble. Ce mercredi à 15H, la gendarmerie recevait les Séniors pour une séance d’information « Prévention des actes de malveillance »

Sous la responsabilité du Commandant adjoint de la Brigade de Coubert, Vols, violences et agressions ont fait l’objet d’une projection vidéo commentée.

Les situations de toutes natures et les conseils furent très suivis.

Pour éviter et surtout être aidé, il est vivement conseillé de ne pas vivre en isolement. S’inscrire à des associations et entretenir de bonnes relations de voisinage peut aider face aux actes des individus peu respectueux du bien des autres. L’isolement, c’est l’insécurité.

Un exemple simple, la boite à lettres, il ne faut pas mettre Mlle, ou Veuve, veuf Intel mais juste le nom. On ne doit pas afficher le fait de vivre seul.

Il convient de ne pas facilement ouvrir aux personnes inconnues, même quand elles se présentent pour des services.

Se méfier des vols à la ruse, ceux qui se font passer pour des professionnels sérieux ou qui agissent en bande.

Dans la rue, il est conseillé de porter ses affaires et sacs côtés immeubles et pas route pour éviter de subir les vols à l’arrachée.

Eviter de porter des bijoux de valeurs trop voyant, et ne pas mettre ses clefs avec le portefeuille où se trouve votre carte bancaire.

La technique qui consiste à faire intervenir l’automobiliste sur sa voiture (crevaison volontaire ou autre ruse) peut être contrée. Il suffit quand vous quittez votre véhicule pour ce genre de problème, ou même en prenant du carburant aux pompes, de fermer votre voiture.

La question de l’internet a mobilisé beaucoup de questions.

Il ne faut pas avoir peur de passer des commandes et payer sur les boutiques en ligne. Au moment du règlement une page de traitement carte bancaire commence toujours par « https » ce qui signifie url sécurisée. Les boutiques diverses n’enregistrent jamais votre carte. Les données sont cryptées. Généralement les organismes du paiement en ligne sont très sécurisés, genre Paypal et d’autres.

En général, il faut vérifier que les boutiques précisent bien un téléphone contact, leur banque avec l’adresse, l’adresse du vendeur et le plus important, le numéro de Siret.

Une boutique sérieuse en ligne donne toujours des éléments d’identité vérifiables pour sa crédibilité et il ne vous est pas interdit de les vérifier avant de commander.

Se méfier des boutiques étrangères car les garanties ne sont pas les mêmes.

Faire attention aux mails, il y a un grand nombre de messages vous invitant à donner vos numéros de carte , genre service des impôts qui doit vous reverser du trop-perçu, votre dernière échéance pas payée vous invitant à le faire, etc..

Les impôts, les banques, ne vous demanderont jamais de vous identifier sur un message mail.

Mais que la peur ne vous empêche pas de profiter d’internet, il y a quand beaucoup plus de gens sérieux en ligne que de malandrins. Il suffit juste de bien contrôler les principes des pages sécurisées et du cadenas sur les pages de paiement. On risque plus de se faire avoir dans les hypers et distributeurs que sur internet.

Enfin, se rappeler que les retraites des Séniors, même si l’Etat les diminue comme il vient de le faire avec la CSG, il est préférable qu’elles soient en banque que sous un matelas !!

En absence, les volets doivent être fermés, et même sécurisés par des barres anti vol, il faut allonger le temps des voleurs pour entrer dans votre domicile. En outre, les volets ouverts en votre absence longue (voyage ou WE, vous font courir le risque de ne pas être indemnisé des assurances.

La surveillance entre voisins est efficace ainsi que la vidéo protection des communes. Les agresseurs savent bien qu’ils seront retrouvés plus facilement grâce aux images enregistrées et préfèrent se tourner vers les villages qui ne sont pas équipés.

Donc pour conclure, ne vous privez pas de vos sorties, ni d’acheter sur internet, respectez seulement les consignes de prudence et vous serez moins exposés.  

Editeur Michel Devot

Mots-clefs :,
6 février 2018 0 Commentaire

Solers/Recensement: Répondre est obligatoire !

compte a rebours

UN AGENT RECENSEUR VOUS A REMIS DES QUESTIONNAIRES PAPIER OU POUR INTERNET

SI VOUS N’AVEZ PAS REPONDU, MERCI DE LE FAIRE RAPIDEMENT.  

 

Cette démarche revêt un caractère obligatoire pour toute personne résidant en France et consiste à répondre avec exactitude et dans les délais prescrits aux questionnaires du recensement de la population (loi du 7 juin 1951 modifiée sur l’obligation, la coordination et le secret en matière de statistiques). À défaut, l’absence de réponse peut entraîner l’application d’une amende. 

Le recensement de la population permet de connaître la population de la France et de ses communes. Cette année, notre commune est recensée. Votre participation est indispensablecar elle permettra d’actualiser les données disponibles, très utiles pour éclairer les décisions des pouvoirs publics notamment en matière d’équipements collectifs (crèches, transports, logements, etc.) et préparer l’avenir de notre commune. La dotation financière versée par l’État aux communes dépend également de ces chiffres.  

Pour toute question relative au recensement de la population dans notre commune, vous êtes invité à contacter votre mairie qui transmettra à l’élu en charge par l’INSEE

Editeur Michel Devot

4 février 2018 0 Commentaire

Coubert/Contes Démons et merveilles 10 Février

DM

Soirée Contes à Coubert  10 Février 20H30

Soirée du 10 février 20h30 à Coubert présentée par l’Orangerie salle de la Herse d’Or rue Jean Jaurès.

Soirée contes par l’association Démons et Merveilles de Seine et Marne.

« Nous assurons la promotion des contes en milieu rural ».

Quels contes, pour quelles oreilles ?

Les conteurs choisiront leurs histoires en fonction du public attendu, et du contexte de la contée. En cela, elle est un évènement unique, fruit de la rencontre de 2 conteurs (oui, c’est toujours à 2 que nous venons) et d’un public, sans qui nous ne serions pas des conteurs.

Chaque conteur puise dans le répertoire qui lui est propre. Cela étant, il vous est possible de nous demander d’orienter la contée sur un thème.
Dans la mesure du possible, nous essayons de nous adapter à la demande et aux attentes de l’organisateur.

Entrée 2€.

Editeur Michel Devot

Mots-clefs :, ,
31 janvier 2018 0 Commentaire

Solers: Biodiversité et Généalogie.

Expo_biodiversite_web_01

2 Rendez-vous sur 3 jours :

Salle des Vignes, vendredi à 20H, François VERRET animera une conférence sur la Biodiversité. Une sensibilisation sur la perte partielle des oiseaux, papillons, etc….

Une initiative de la Fourmil’Yerres pour vous faire prendre conscience des dangers qui nous menacent dans notre environnement. Le verre de l’amitié sera servi pour terminer.

Contacter pour signaler sa présence lafourmilyerres.solersoise1@gmail.com

 —————————–

Au Safran de Brie Comte Robert, le Club Histoire de Solers vous attend aux 14èmes Portes Ouvertes sur la Généalogie.

Les locaux seront ouverts de 10H à 18H les 2 et 3 février, une petite restauration est possible sur place.

Si contact nécessaire, tel 06.63.80.08.35

Editeur Michel Devot

Mots-clefs :, ,
28 janvier 2018 0 Commentaire

Solers/ Une famille sinistrée !

IMG_1997

Violent Incendie

Dans la soirée de samedi, les pompiers , les services de sécurité, gendarmerie et Gilles Groslevin maire de la commune ,se sont déplacés sur les lieux.

Rue de la Tournelle vers 22h ,proche de la mairie, à priori en l’absence des propriétaires, un court circuit serait à l’origine du feu , qui a pris sournoisement pour très rapidement embrasé toute la maison.

L’image montre la violence de ce sinistre.

La solidarité des habitants, et n’en doutons pas, celle de la municipalité , viendront en aide à ces personnes, pour qui ce début d’année est marquée par un drame.

Heureusement aucune vie n’est atteinte, les animaux domestiques sont aussi sauvés (chien et chat).

Rédacteur Michel Devot 

 

Mots-clefs :,
27 janvier 2018 0 Commentaire

Solers/Assemblée générale des Vignes-Décisions et projets 2018.

DSC_0025 DSC_0034DSC_0027

Cliquer sur images pour agrandir

AG- Les Compagnons des Vignes des Coteaux du Sol d’Yerres

L’association a tenu son assemblée générale élective annuelle ce samedi matin 10H30, salle de la mairie. Le président Patrick Sanson a prononcé les mots de bienvenue et apporter quelques précisions. Il a ensuite procédé au suivi de l’ordre du jour.

Michel Devot, secrétaire général a donné les éléments du rapport d’activité 2017.

Depuis plus d’un siècle, Solers n’a pas vu de plantation de Vignes ; l’année 2017 marque donc l’histoire culturelle de notre commune.

La plantation de 300 pieds de Chardonnay blanc, faite avec les membres de l’association, auxquels se sont joint des personnes de la commission environnement, du Club histoire et des bénévoles, se révèle être un succès. Nous avions droit à 5% de perte, et nous avons 0 perte !

L’entretien, nettoyage, traitements a été assuré toute l’année par plusieurs adhérents, assisté par M Christian Merlaën.

L’inauguration officielle s’est faite le 30 Septembre dernier en présence de Guy Geoffroy, président des maires du 77, Daisy Luczak, vice-présidente du Conseil départemental et Laurent Messageot et Sylvie Devot, adjoints, représentant la municipalité.

Le compte de trésorerie présenté par Jean Michel Champagnat nous montre un bilan positif et témoigne d’une gestion rigoureuse. Visé conforme par le Contrôleur aux comptes Pascal Pierron, il est approuvé à la totalité des voix moins une abstention, quitus est donné de ce fait au Trésorier.

Le bureau pour les années 2018,2019, et 2020 est voté. Daniel Dolle ne s’est pas représenté.

Christian Merlaën a fait acte de candidature.

Le bureau élu se compose ainsi.

Président : Patrick Sanson – Vice-président : Jean Louis Bœuf – Trésorier : Jean Michel Champagnat – Secrétaire général : Michel Devot- Trésorier adjoint : François Buchaniec -Secrétaire Adjoint : Michel Mella –Directeur Viticole(Technique) : Christian Merlaën.

Pierron Pascal est reconduit en qualité de Contrôleur aux comptes.

Afin de disposer de trésorerie permettant de faire face à nos travaux à venir, les cotisations sont fixées à 15€ en individuel et 20€ en familiale. Le recouvrement pour 2018 est donc ouvert dès à présent.

Les activités à faire en 2018 :

Au printemps, une journée taille sera organisée et ouverte à tous ceux qui le souhaite, pour nous aider et s’informer sur les règles et méthodes. Une information sera publiée dès que la date sera connue. Cette action se fera sous le contrôle et les conseils de Eric Petit « Le Vin Vagabond ». Il sera aussi étudié et programmé une journée pose de piquets et fils pour soutenir la croissance des pieds de vignes.

Autre point important à traiter au même moment, la mise en place de protection au bas des plants empêchant toutes dégradations accidentelles par les tondeuses.

Le gazon sera semé entre les rangs afin de rendre ce vignoble facilement accessible et visitable lors de journées portes ouvertes et aux écoles.

Il est dans les intentions du bureau, de procéder à une nouvelle plantation d’environ 100 à 150 pieds en Pinot Meunier d’ici 1 à 2 années

Editeur Michel Devot

Mots-clefs :, ,
23 janvier 2018 0 Commentaire

Guignes: CCBRC- Ambition-Solidarité- Voeux 2018

20180122_190908

20180122_194756 20180122_194822

Une nouvelle intercommunalité prête à l’action.

Si on devait qualifier cette cérémonie des vœux de Christian Poteau pour la CC Brie des Rivières et châteaux ce lundi à Guignes, on dirait, union forcée, imposée, mais aussi ambition, et solidarité.

« Notre nouvelle communauté comprend 52 conseillers, 70 agents,31 communes et environ 40.000 habitants ».

Jean Louis Thièriot 1er Vice-président du Conseil départementale a bien précisé sans langue de bois cette configuration, évoquant les paroles de St Louis sur le mariage contraint qui peut être heureux, en apportant l’assurance du soutien du département pour les projets qui seront développés dès 2018.

Daisy Luczak, 3éme vice-présidente, milite pour avancer et demande de prendre conscience des richesses de notre nouveau territoire intercommunautaire. Elle assure les élus de son soutien au niveau du département pour aider au développement de ce potentiel, envié par d’autres.

Christian Poteau, dans son message, a détaillé les compétences et objectifs 2018 pour chaque vecteur géré par les vice-présidents. « 2018, nous passons à l’action pour la nouvelle année et les suivantes »

« 2017 a été l’année de la gestion et création à partir d’éléments venus des anciennes communautés de villages. Une réorganisation laborieuse pour maintenir les services acquits et mutualiser le plus possible ceux-ci »

Un séminaire est programmé le 13 février pour tous les projets en cours.

Parmi les orientations qui seront engagées dès maintenant on en reprend quelques-unes ci-dessous :

Mise en place d’un plan pluriannuel d’investissement eau et assainissement.

Mise en place de GEMAPI inondations.

ZAC de Fouju en développement avec l’arrivée de Nestlé (250 emplois)

Mutualisation des matériels et groupements d’achats.

Contrat de territoire pour la lecture, bibliothéque et culture itinérante.

La petite enfance et les Centres d’accueil sont aussi dans les objectifs pour en assurer l’accès à tous. Sur ce point, il y a de l’accueil à gérer pour des enfants extérieures à la CCBRC notamment des communes qui partageaient ces services dans l’ancienne organisation.

Assistantes maternelles, aujourd hui, elles sont 110 sur le Relais de Coubert, 270 au total pour la communauté. La globalisation est nécessaire au niveau interco.

Plan climat et énergies renouvelables, réduction des gaz et effets de serre, en note.

Transports, une étude va se faire pour recenser les pratiques actuelles, les besoins par rapport aux emplois et services, pour finir par la prise de bonnes décisions.

Internet. Le plan mise en place de la fibre se poursuivra comme prévu de 2018 à 2025.

Concernant notre maire Gilles Groslevin, Vice-président en charge de l’aménagement de l’espace et gens du voyage, la tâche n’est pas simple. Il faut arriver à mettre en place en 2018 l’aire d’accueil de Guignes pour les gens du voyage, projet accepté par la mairie de Guignes. Une subvention de l’Etat est annoncée pour environ 656.000€ si on a bien compris, qui peut être perdue ! Hors cette espace serait pollué, donc du traitement à faire ! Cette question est donc bien une mission difficile à conduire. Mettre aussi en place les moyens de garder cet espace comme accueil et non en endroit sédentaire de fait.

Autres sujets : L’aide à domicile avec 15 salariés, les épiceries sociales dont celle de Coubert réouverte le 1 décembre dernier, le portage des repas à domicile, sont des préoccupations en cours.

Avant de présenter ses vœux, le président a donc bien indiqué que du travail attend tout le monde et il « compte sur tous les élus pour aller vers cette ambition de réussite dans la solidarité ».

Une communauté nouvelle construite sans l’enthousiasme des élus locaux mais qui peut compter sur ses responsables, espérant que le temps de travailler sera donné sans nouveau bouleversement territorial.

Pour la préfecture, M De Maistre a bien noté les observations liées à cette réforme et se réjouit pour la volonté affichée de construire l’avenir et d’aller au succès.

Le buffet dînatoire a été proposé, mais surtout, les échanges entre tous, pour clôturer cette cérémonie basée sur la motivation de réussite, étaient très utiles.

Editeur Michel Devot  ( si des mises au point sont nécessaires ou précisions, faites les par les commentaires, merci)

 

 

20 janvier 2018 0 Commentaire

Solers/Pas d’emprunts ni hausse des impôts de la commune en 2018.

100_1541100_1527100_1537

Les Vœux de la municipalité aux Habitants, le 19 Janvier.

Les vœux de l’équipe municipal, présentés par le maire Gilles Groslevin, sont un moment important pour faire un rapide bilan de 2017 et montrer les lignes pour les années à venir.

Au moment où nous assistons à une hausse très substantielle de la fiscalité indirecte notamment sur la CSG des retraités et de tous en général (25%), sur les taxes de l’état sur les carburants, et le gaz, entre autres, la promesse de Gilles Groslevin consistant à ne pas augmenter les impôts locaux de la commune et ne pas souscrire d’emprunts endettant le village ,nous donne des nouvelles rassurantes pour les habitants.

Je profite de ce volet fiscal pour rappeler que la suppression de la taxe d’habitation est loin d’être pour tous pour le moment bien que sa disparition soit annoncée globale en 2020. On ne sait toujours pas à l’heure actuelle ce que signifie » repenser la fiscalité locale » ?

Revenons à cette cérémonie des vœux, pour le bilan 2017. Le contrat triennal a été conduit à son terme pour les rues du 8 mai 1945, bas des plantes et Haut des Plantes. Le city stade voulu par le conseil municipal jeunes, s’est réalisé « avec l’aide déterminante de la réserve parlementaire qui n’existe plus maintenant » a précisé le maire. Un espace jeu protégé pour les petits devant la mairie est aussi mis à disposition des parents.

Autre point important la vidéo protection. « Nous avons connu beaucoup de dégradations diverses, cette protection est nécessaire , efficace et dissuasive. Elle est en fonction depuis mi-décembre »

Pour 2018, il reste encore des rues à faire. Les dossiers sont engagés pour rénover le réfectoire de l’école, sa cour, et l’ancienne grange technique, rue grande. Sur ce dernier point, c’est une bonne nouvelle pour les associations, car la salle des fêtes est surchargée en utilisation et peu souvent accessible. C’est une nécessité d’ailleurs avec l’augmentation de la population.

« La rue des Etards entrera en chantier dès le mois de septembre pour l’enfouissement des réseaux électriques et autres avant sa rapide remise en état de la voirie » informe le maire.

Une modernisation de l’éclairage publique sera faite en début d’été (Juin) confirmée par l’adjoint aux travaux. Cela consiste à passer en ampoules LED un certain nombre de luminaires à plusieurs rues de notre localité (dont rue des edelweiss). Cet éclairage est très peu gourmand en Energie et il fera faire des économies, d’autant qu’en plus, ces ampoules réduisent automatiquement de 50% l’intensité lumineuse à partir de 22H jusqu’au petit matin, moment où elles reviennent à 100%. Le grand lampadaire double de l’arborétum sera enlevé et remplacé par un petit identique aux autres de la rue.

La sécurité est aussi une ligne pour 2018. « Nous poserons partout où nous pouvons le faire, des bornes, pour garder les trottoirs aux piétons » nous précise Gilles Groslevin, maire, avant de remettre les médailles du travail (sous réserve de bon orthographe) Or à René Bette pour 35 ans de service dont 30 passés à Air France et Eli Abi Akle vermeil pour 30 ans de travail. Une troisième médaille sera remise à un autre moment, en raison de l’absence du récipiendaire.

Remise aussi des prix pour les décorations de Noel (publication ultérieure).

Remerciements à la Gendarmerie, aux pompiers et aux associations.  Gilles Groslevin note la disparition du Football, et l’avenir incertain de la Fourmil’Yerres faute de candidat pour continuer. (Je m’étonne un peu pour cette dernière, laquelle doit avoir assez de membres, vu que mon adhésion (certes que de soutien) m’avait été refusée pour cota de membres atteint !!)

Parmi les petits regrets, je noterais l’oubli d’un événement majeur pour Solers, soit la renaissance en 2017 de ses vignes. Depuis plus de un siècle, on ne plantait plus de vignes ici.

Le recensement est aussi oublié, alors qu’il est commencé. Ceci n’est pas grave, vu que tous les habitants sont déjà à priori biens informés.

Un petit mot de la jeune maire du conseil jeunes aurait plu à beaucoup !

Nous noterons la présence de deux anciens maires de notre commune, Patrice Vayssière et Sylvie Cochet. M André Ducelier, maire de Echouboulains et vice-président de la communauté de communes a tenu aussi à participer.

La beauté était au rendez-vous par la présence de la Reine de Brie 2017, Celia Lemoine(de Solers) et sa dauphine Zoé Carpentier.

D’autres vœux forts nombreux au même moment dont Lissy, ont retenu les élus départementaux et nationaux.

Un grand moment convivial entre tous lors de cette 4éme cérémonie annuelle se clôturant autour du vin d’honneur et son buffet dînatoire très bien préparé. Il ne reste plus qu’une édition en 2019 pour ce mandat, 2020 ce sera ceux d’une liste dite sortante ! Sauf si le projet de M Macron consistant à grouper les élections régionales et municipales se fait en 2021.

Editeur Michel Devot

17 janvier 2018 0 Commentaire

Evry-Grégy: Daniel Poirier présente ses voeux.

100_1522

Daniel Poirier :Satisfactions et insatisfactions !

Le moment était bien choisi pour faire le point et exprimer le ressenti d’un élu. Daniel Poirier, maire a présenté ses vœux ce samedi, salle des fêtes.

Message en demi-teinte entre les points de satisfaction et les remarques à faire. La rénovation d’un quartier en voirie, donnant une dimension humaine à ce lieu est un succès, parmi les autres.

Des objectifs qui tiennent à cœur a-t-il dit, la rénovation de l’école maternelle datant du siècle dernier et la prochaine décision de faire installer la vidéo protection font partie des projets en cours.

Plusieurs voitures ayant brulé dernièrement, et les communes voisines s’étant toutes équipées avec des résultats en gendarmerie, il est important de sécuriser aussi notre commune.

Un mécontentement affiché au sujet de la nouvelle intercommunalité. « Peut mieux faire » selon ses propos.

Autre point sensible, la loi Alur défigure sérieusement le village et surtout, augmente le bétonnage au détriment de l’écoulement naturel des eaux. « 7 pavillons construit sur une parcelle de 2500 m2 constituent une surface freinant considérablement l’eau vers le sol. Tout est possible sur n’importe quelle parcelle. C’est 2 voitures pour la maison qui occupait la parcelle et maintenant 14 voitures à loger au même endroit. Dès l’instant que le permis de construire est conforme à cette loi, le maire ne peut que signer » Il demande aux personnes en charge du PLU de tenter de revoir si de nouvelles dispositions pourraient mieux protéger ??

La propreté du village semble être un reproche qu’il entend souvent. Il rappelle que les produits utilisés avant contre les herbes sont interdits. « Les herbes, c’est gênant, mais pas sale » Il sera fait au mieux avec le personnel municipal. Une entreprise a été appelée en urgence pour le cimetière.

Enfin sur la vitesse et le stationnement, il rappelle que c’est souvent des habitants eux-mêmes qui ne la respectent pas. Les trottoirs sont faits pour les piétons, pas pour les véhicules. Le devant de chez soi est sur le domaine publique, il faut s’en rappeler.

Enfin, il dénonce une émission de télévision, en l’occurrence C dans l’air, pour avoir entendu dire que les élus trouvent du plaisir à faire la chasse aux subventions. Ces gens-là doivent peut-être, être malades dit il !  Quand on sait qu’une commune ne peut pas lancer des projets comme l’école sans recherche de finance de l’Etat et du département et que l’on connaît les difficultés pour monter les dossiers. C’est tout sauf un plaisir de chasse ! La commune ne peut pas engager plus de 30% sur un tel besoin.

M Christian Poteau, président de Brie des Rivières et Châteaux comprend et partage les propos de Daniel Poirier. En effet, l’année 2017 a été essentiellement consacrée à mettre les services en commun et trouver des règles d’ailleurs souvent absentes, soit en vide juridique, vu la rapidité de mise en œuvre. Il rappelle que notre nouvelle interco est considérée création vue qu’elle reprend des communes de 5 anciennes communautés de communes. Il a dû se battre pour garder les 100% de dotations, car l’Etat voulait réduire à 50% la première année. Il a rencontré à Brie Comte Robert, le Premier Ministre et a évoqué ces questions. 2018 doit pouvoir voir la mise en route de projets !

Mme Daisy Luczack, conseillère départementale a assuré Daniel Poirier de son total soutien à ses projets. Elle souhaite aussi comme beaucoup d’élus, pour ne dire tous, que le législateur les laisse travailler, ils savent faire.

Remises de médailles du travail, vin d’honneur et buffet soigné, se sont tenus pour clôturer ce moment de rencontres.

Editeur Michel Devot

Mots-clefs :,
12 janvier 2018 0 Commentaire

Guignes/Le bilan du C I S-SDIS77.

100_1508 100_1515 100_1517

Bilan 2017 au Centre Interventions et Secours

Le début de l’année 2018 est le moment idéal, lors de la cérémonie officielle des vœux, pour la présentation du bilan 2017.

Le Centre d’Interventions et de Secours de Guignes a communiqué ce jeudi soir, les résultats chiffrés pour 2017.

On notera une baisse des sorties de 9,7% principalement due à l’absence d’inondations très fortes comme en juin 2016. La baisse globale est aussi sensible sans tenir compte du facteur crues, et elle atteint presque 1%.

9,35% des interventions sont sur des incendies, et 8,95% concernent les accidents de la circulation dont certains très graves avec décès. 103 accidents sont relevés dont 13 avec désincarcérations. Cette catégorie est en hausse de 1,56%.

Pour nous à Solers, nos chiffres indiquent aussi une baisse globale, 53 interventions contre 61 en 2016.

Dans le détail, nous observons 39 secours aux personnes contre 41 en 2016, 7 interventions incendies contre 6 avant, 1 accident de la circulation contre 2, 6 sorties diverses contre 12 en 2016.

Le contrôle des points d’eau s’est fait le 20 juin dernier sur 19 poteaux,1 bouche et 1 réserve incendie. Cette année est paire, c’est aux élus de le faire.

Les pompiers assurent aussi la prévention par le formation Grand public, 4 formations aux premiers soins ont été faites.

Le Centre compte 12 sapeurs professionnels et 44 volontaires, on note 8 recrutement et 5 départs.

Le lieutenant Gabriel TORRES, a remercié les élus pour leurs présences et surtout leurs soutiens.

Jean Louis Thieriot, vice-président aux finances, a assuré du soutien du Conseil départemental sur le plan des moyens financiers et équipements, lequel apporte 82% du budget du SDIS77. « Sauver ou périr » Une devise déjà vérifiée en 2018 par le décès de 3 pompiers, 2 sur incendie et 1 dans une chute d’eau pour apporter le secours à un automobiliste .

M Jean Barrachin, maire de Guignes a souligné le grand service apporté par nos sauveteurs et la qualité de leur travail. « On vous aime, les élus vous aiment a-t-il déclaré »

Parmi les nombreux élus, figuraient Daisy Luczack, conseillère départementale, Gilles Groslevin maire de Solers, accompagnée de Sylvie Devot adjointe, les maires de communes voisines ainsi que des adjoints et conseillers.

La remise des médailles de 25 ans de service, ainsi que l’élévation de grade de deux pompiers 1ere classe à caporal, sans oublier les motions du chef de corps pour bravoure lors des inondations de 2016 furent un moment très solennel.

2diteur Michel Devot

Mots-clefs :,
123456

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus